Coronavirus fil d'information

Cette page reprend les dernières alertes mail adressées par la FNCF aux salles.


Alerte mail la plus récente :


Alerte mail FNCF du 2 avril 2020
 

Chers adhérents,

Comme nous le faisons quotidiennement depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.


- Mesures de soutien aux entreprises :

 

  • Prêt Garanti par l’Etat :

Nous avons ajouté un document reprenant les questions les plus fréquemment posées sur le mécanisme de prêt garanti par l’Etat que vous pouvez retrouver en cliquant sur ce lien.

Nous continuerons à mettre à jour notre page consacrée à ce sujet sur notre site internet en fonction des précisions qui pourront nous être apportées sur ce mécanisme.



- Mesures sociales :

Les cinq ordonnances présentées en Conseil des Ministres hier sont parues au Journal Officiel de ce jour.

Vous trouverez ci-dessous les principales mesures prévues par celles-ci :

 

 

 

 


Les informations mises en ligne sur le site de la Fédération sont en cours d’actualisation afin d’intégrer les mesures et précisions apportées par ces ordonnances.

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Communiqué de presse du CNC sur le soutien au secteur du cinéma :

Vous trouverez en cliquant sur ce lien le communiqué de presse du CNC qui indique adopter « de nouvelles mesures d’urgence afin de permettre aux auteurs, aux entreprises et au public du cinéma et de l’audiovisuel, de faire face à la crise sanitaire ».


- Situation internationale des cinémas :

L’UNIC (Union internationale des cinémas) regroupe les associations (dont la FNCF) et des entreprises représentant 42 000 écrans dans 38 pays en Europe. Elle représente les salles de cinéma de notre continent auprès de l’Union européenne et de nos interlocuteurs internationaux. L’équipe de l’UNIC nous propose désormais un focus régulier sur la situation des salles de cinémas dans les différents pays d’Europe. Ce tour d’horizon continue ce soir avec la Belgique et le Luxembourg.

En 2019, la Belgique compte 498 écrans pour 98 cinémas, le Luxembourg 37 écrans pour 13 cinémas.

Présent dans les deux pays, le groupe Kinepolis a fermé les portes de ses cinémas le 14 mars après avoir consulté les autorités locales. Le gouvernement belge a officiellement fermé les salles le 14 mars, suivi deux jours plus tard par le Luxembourg.

En Belgique, le gouvernement fédéral - qui a finalement vu le jour grâce à la crise sanitaire - a annoncé une aide s'élevant à 50 milliards d'euros de garantie à destination du secteur bancaire pour couvrir les éventuelles pertes sur les crédits accordés. Les entreprises et PME qui rencontrent des problèmes de remboursement en raison de la crise pourront bénéficier de reports de paiement et ce, jusqu'à la fin du mois de septembre 2020, en plus d'un report de 3 mois pour le paiement des impôts. Des aides régionales plus précises ont été annoncées, avec entre autres une prime unique aux alentours de 4000 euros pour les petites entreprises (moins de 50 employés). Au Luxembourg les aides nationales s'élèvent à 8,8 milliards d'euros, avec 2,5 milliards sous forme de garanties de crédit et 1,25 milliard en report de paiement des impôts et taxes. Pour ce qui est des aides salariales, l'Etat belge s'est engagé à couvrir 70% du salaire (auparavant 65%) pour les personnes en chômage technique et la compensation a été augmentée de 150 euros par mois. Au Luxembourg, l'Etat s'engage à payer 80% du salaire des employés en chômage technique, l'employeur ne devant payer obligatoirement plus que les charges sociales. Dans les deux pays, des aides spécifiques au secteur du cinéma doivent encore voir le jour.

Si la Belgique annonce pour l'instant un confinement effectif jusqu'au 19 avril, le Luxembourg a déclaré l'état d'urgence jusqu'à fin juin. Comme la France, le gouvernement belge a annoncé travailler sur une stratégie de sortie du confinement qui s'annonce progressive.


En restant à votre disposition.


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF
 




Alerte mail FNCF du 1er avril 2020
 

Chers adhérents,

Comme nous le faisons quotidiennement depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.


- Mesures de soutien aux entreprises :

 

  • Ouverture de la page permettant de faire la demande de soutien de 1500 euros au titre du fonds de solidarité :

Le Ministère de l’économie et des finances a ouvert une page de déclaration de la demande de subvention au titre du fonds de solidarité, elle est consultable en cliquant sur ce lien.

Par ailleurs, la description du mécanisme du fonds de solidarité est disponible sur notre site internet en suivant ce lien.

Nous continuerons à mettre à jour cette page en fonction des précisions qui pourront nous être apportées sur ce mécanisme.

 

  • Utilisation du soutien automatique pour faire face aux problèmes de trésorerie :

Le CNC a soumis aujourd’hui à son Conseil d’administration, une mesure exceptionnelle permettant d’utiliser 30% du soutien automatique des cinémas, des distributeurs et éditeurs de films et des producteurs.

Cette mesure, valable jusqu’à la date de cessation de l’état d’urgence sanitaire, permet d’utiliser, dans la limite de 30% des sommes inscrites sur le compte automatique du titulaire concerné, pour « faire face à des besoins de liquidité pressants découlant directement des conséquences de l’épidémie de covid-19 ».

L’investissement de ces sommes nécessite une autorisation du président du CNC.

Des précisions doivent être apportées par le CNC sur ces mesures et un formulaire en ligne pour faire la demande sera bientôt proposé par le CNC.



- Mesures sociales :

Cinq nouvelles ordonnances impactant le champ du droit du travail ont été présentées en Conseil des Ministres ce jour. Il s’agit des ordonnances suivantes :

  • Ordonnance modifiant la date limite et les conditions de versement de la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat ;

  • Ordonnance adaptant les conditions d’exercice des missions des services de santé au travail à l’urgence sanitaire et modifiant le régime des demandes préalables d’autorisation d’activité partielle ;

  • Ordonnance portant mesures d’urgence en matière de formation professionnelle ;

  • Ordonnance relative au report du scrutin de mesure de l’audience syndicale auprès des salariés des entreprises de moins de onze salariés et à la prorogation des mandats des conseillers prud’hommes et membres des commissions paritaires régionales interprofessionnelles ;

  • Ordonnance portant mesures d’urgence relatives aux instances représentatives du personnel.


Ces ordonnances devraient paraître au Journal Officiel de demain, nous ne manquerons pas de vous préciser le détail de ces ordonnances et de mettre à jour les informations en ligne sur le site de la Fédération dès leur publication. Dans l’attente, une présentation des mesures mises en œuvre dans le cadre de ces ordonnances est disponible dans le compte-rendu du Conseil des Ministres de ce jour.

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Situation internationale des cinémas :

L’UNIC (Union internationale des cinémas) regroupe les associations (dont la FNCF) et des entreprises représentant 42 000 écrans dans 38 pays en Europe. Elle représente les salles de cinéma de notre continent auprès de l’Union européenne et de nos interlocuteurs internationaux. L’équipe de l’UNIC nous propose désormais un focus régulier sur la situation des salles de cinémas dans les différents pays d’Europe. Ce tour d’horizon continue ce soir avec la Suisse.

En 2019, la Suisse compte 612 écrans pour 272 cinémas.

La fermeture des cinémas s'est tout d'abord faite progressivement par cantons, les 13 et les 16 mars. Les salles ont été officiellement fermées par décision fédérale le 17 mars - la plupart des grands opérateurs avaient déjà pris cette décision la veille.

Le gouvernement a annoncé un plan de secours de 42 milliards de francs suisses, incluant une somme pour couvrir les salaires des employés et des indépendants, des prêts à court terme pour les entreprises, un report de paiement des impôts, et un soutien pour les organisations culturelles et sportives - qui reste encore à clarifier. Dans le même temps, une mesure d'urgence a permis à tout commerce et entreprise d'obtenir un prêt jusqu'à 500 000 CHF (à rembourser dans les 5 ans, à un taux d'intérêt 0). De plus gros prêts sont possibles pour les entreprises de taille plus importante avec un taux d'intérêt de 0,5%. Une simplification des règles concernant l'emploi et le chômage a aussi été mise en place, avec l'Etat couvrant 80% des salaires pour permettre aux employeurs de garder leurs salariés jusqu'à la fin de la crise.

Le box-office a enregistré une baisse de 23% par rapport à 2019.


En restant à votre disposition.


Bien à vous,



L'équipe de la FNCF
 

 




Alerte mail FNCF du 31 mars 2020

 

Chers adhérents,

Comme nous le faisons quotidiennement depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.


- Rappel de nos recommandations techniques :

Nous souhaitons attirer à nouveau votre attention sur les recommandations techniques que nous vous avions adressées dans nos alertes mail précédentes.

Afin de maintenir vos équipements parfaitement fonctionnels, vous devez les maintenir sous tension de manière régulière et / ou constante durant toute la période de fermeture.

En effet, vos équipements de projection comportent des piles et batteries chargées de conserver au travers de l’électronique associée, des certificats de sécurité. Les horloges des serveurs ont, elles aussi, besoin d’être mises à jour au travers du réseau de cabine.

Aussi prévoyez de remettre vos équipements sous tension au moins une fois par semaine pour les faire fonctionner à vide au moins deux heures (Source de lumière pas nécessairement allumée, sans lecture de contenu). Sans cela, vous risquez de ne pas pouvoir rallumer vos machines !

Plus généralement, nous vous invitons à vous rapprocher de votre installateur qui vous communiquera ses consignes propres à vos équipements spécifiques.

En complément de ces recommandations liées aux équipements de projection, nous vous invitons :

  • à mettre en fonction la ventilation des salles au moins deux heures par jour,

  • à ne pas couper la VMC des blocs sanitaires,

  • à prendre garde de ne pas couper vos éclairages de sécurité (qu’ils soient autonomes ou sur source centrale de sécurité).


Pour consulter nos recommandations techniques dans leur intégralité, retrouvez notre alerte mail sur la question en cliquant sur ce lien.


- Intégrez le hashtag #oniratousaucinema à vos publications sur les réseaux sociaux :

Nous vous rappelons que la Fédération a lancé vendredi dernier le hashtag #oniratousaucinema. Afin que celui-ci gagne en notoriété, et comme de nombreux cinémas le font déjà, il est important que vous l’intégriez de manière systématique à vos prochaines publications sur les réseaux sociaux de vos salles.

Il est en effet primordial dans cette période de fermeture de continuer à communiquer afin de maintenir le lien qui existe entre vos spectateurs et vos cinémas. Pour vous aider à animer vos réseaux, nous avons ainsi créé la page Facebook éphémère Entracte qui partage les publications de salles de toute la France. Sur cette page qui est déjà suivie par 550 d’entre vous, nous vous proposons de retrouver chaque jour un nouveau visuel déclinant notre hashtag et que vous pouvez simplement repartager sur votre page.


- Mesures de soutien aux entreprises :

Vous trouverez sur le site internet de la Fédération deux nouvelles pages consacrées aux mesures de soutien aux entreprises :

  • Le décret sur le Fonds de solidarité qui permet d’accorder une subvention de 1500 euros aux très petites entreprises, associations qui ont fait l’objet d’une fermeture ou qui ont eu une perte de chiffre d’affaires. Pour accéder à cette page, cliquez sur ce lien ;

  • Les mesures de report de paiement des factures d’énergie et de fluides et les mesures concernant le paiement des loyers commerciaux pour les bénéficiaires du fonds de solidarité. Pour accéder à cette page, cliquez sur ce lien.



- Mesures sociales :

Les informations mises à disposition sur le site de la Fédération ont été actualisées à la suite de l'entrée en vigueur de l’ordonnance n°2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle, que nous vous présentions succinctement dans l’alerte mail d’hier. Ainsi, pour connaître le détail de ces mesures, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.

Nous vous rappelons également que le Ministère du Travail a établi deux documents relatifs à l’activité partielle : un premier document précisant les nouvelles règles applicables aux demandes d’indemnisation déposées à compter du 1er mars 2020 et un second document précisant les évolutions apportées au dispositif d’activité partielle et les nouvelles modalités de calcul de l’allocation d’activité partielle.

Par ailleurs, une note d’information relative aux mesures mises en œuvre pour accompagner les entreprises rencontrant des difficultés de trésorerie a été diffusée par Audiens ce jour. Cette communication présente les mesures mobilisables dans le cadre des DSN de mars 2020 à retourner avant le 5 ou le 15 avril 2020 et précise les modalités de mises en œuvre du report ou de l’échelonnement des cotisations de retraite complémentaire et de l’échelonnement de paiement des cotisations de santé prévoyance. Pour en prendre connaissance, nous vous invitons à cliquer sur ce lien

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Situation internationale des cinémas :

L’UNIC (Union internationale des cinémas) regroupe les associations (dont la FNCF) et des entreprises représentant 42 000 écrans dans 38 pays en Europe. Elle représente les salles de cinéma de notre continent auprès de l’Union européenne et de nos interlocuteurs internationaux. L’équipe de l’UNIC nous propose désormais un focus régulier sur la situation des salles de cinémas dans les différents pays d’Europe. Ce tour d’horizon continue ce soir avec la Turquie.

En 2019, la Turquie compte 472 cinémas et 2815 écrans. Comme pour la France, c'est un territoire qui est marqué par le goût du public pour les productions locales.

Le pays a fermé ses salles le 17 mars sur décision gouvernementale et n'a à ce jour pas de date de réouverture prévue. Le gouvernement a depuis commencé à adopter un certain nombre de mesures qui s'appliquent à l'ensemble de l'économie et bénéficient aussi aux salles de cinéma. Il a ainsi annoncé la mise en place d'un plan d'aide de 4 milliards d'euros, le report des impôts pour une durée de trois mois, le report des remboursements de prêts et la mise en place de crédits pour les petites et moyennes entreprises. Les centres commerciaux - là où se trouvent de nombreux cinémas en Turquie - par le biais de leur fédération nationale, ont aussi annoncé qu'ils ne feraient pas payer de loyer à leur locataire durant toute la période de confinement. L'association turque rencontre aussi le gouvernement avec d'autres industries culturelles et créatives pour obtenir des soutiens spécifiques.


En restant à votre disposition.


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF

 




Alerte mail FNCF du 30 mars 2020
 

Chers adhérents,

Comme nous le faisons quotidiennement depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.


- Mesures de soutien aux entreprises :

La Commission européenne a approuvé aujourd’hui le plan de 1,2 milliard d’euros de soutien d’urgence aux entreprises prévu par la France.

Ce plan concerne notamment le fonds de solidarité dont nous vous avions déjà décrit le dispositif : il devrait permettre d’attribuer aux entreprises, associations et commerces de moins de 10 salariés et d’un chiffre d’affaires de moins de 1 million d’euros, et ayant fait l’objet notamment d’une fermeture administrative depuis le 14 mars, un soutien de 1500 euros pouvant être complété sous certaines conditions d’un complément de 2000 euros.

Le décret apportant toutes les précisions sur cette mesure devrait être publié dans les jours prochains.

Vous pouvez également retrouver en cliquant sur ce lien le descriptif du Prêt garanti par l’Etat qui peut être sollicité auprès de vote banque dès à présent.


- Mesures sociales :

L’ordonnance n°2020-346 du 27 mars 2020 portant mesures d’urgence en matière d’activité partielle est parue au Journal Officiel du 28 mars 2020 et complète le décret n°2020-325 du 25 mars 2020. Ainsi, à titre exceptionnel et temporaire, cette nouvelle ordonnance prévoit notamment :

  • L’application de la rémunération mensuelle minimale (RMM) aux salariés à temps partiel ;

  • Le versement aux apprentis et salariés titulaires d’un contrat de professionnalisation d’une indemnité d’un montant égal au pourcentage du Smic qui leur est applicable en dehors des périodes d’activité partielle ;

  • L’alignement des conditions d’indemnisation des salariés en formation pendant la période d’activité partielle sur les conditions d’indemnisation de droit commun des salariés en activité partielle ;

  • La mise en activité partielle des salariés protégés sans avoir à recueillir leur accord dès lors qu’elle concerne tous les salariés de l’entreprise ou du service auquel est affecté ou rattaché l’intéressé ;

  • Les conditions d’application du dispositif d’activité partielle aux salariés dont la durée du travail n’est pas décomptée en heures ;

  • La simplification du calcul de la contribution sociale généralisée (CSG).


Les dispositions de l’ordonnance du 27 mars 2020 n°2020-346 seront applicables jusqu’à une date fixée par décret et, au plus tard, jusqu’au 31 décembre 2020.

Les informations mises à disposition sur le site de la Fédération seront très prochainement réactualisées pour tenir compte des évolutions apportées par cette ordonnance.

Par ailleurs, un nouveau document établi par le Ministère du Travail précise les évolutions apportées au dispositif d’activité partielle et les nouvelles modalités de calcul de l’allocation d’activité partielle. Pour consulter ce document, nous vous invitons à cliquer sur ce lien.


- Situation internationale des cinémas :

L’UNIC (Union internationale des cinémas) regroupe les associations (dont la FNCF) et des entreprises représentant 42 000 écrans dans 38 pays en Europe. Elle représente les salles de cinéma de notre continent auprès de l’Union européenne et de nos interlocuteurs internationaux. L’équipe de l’UNIC nous propose désormais un focus régulier sur la situation des salles de cinémas dans les différents pays d’Europe. Ce tour d’horizon continue ce soir avec le Danemark.

En 2019, le Danemark comptait 464 écrans pour 168 sites.

Le Danemark a été le deuxième pays en Europe à imposer un confinement strict, en suivant les pas de l'Italie. L'association des cinémas danois avait proposé une fermeture des salles dès le 12 mars à ses membres. Le 18 mars, le gouvernement a officiellement ordonné la fermeture de tous les lieux publics y compris les cinémas. 

Le Danemark a été le premier pays à profiter de la nouvelle flexibilité des règles communautaires sur les aides d'Etat afin de créer un fonds pour compenser les annulations de larges événements (concerts par exemple) à hauteur de 12 millions d'euros.

Le Danemark a aussi annoncé la création de trois programmes de compensation - non sectoriels - qui incluent aussi le secteur audiovisuel. Ainsi, le gouvernement s'est engagé, si une entreprise/commerce a dû fermer, à payer 75% du salaire des employés et à rembourser à 100% les dépenses fixes telles que les loyers, l'électricité, l'eau, etc.

La ré-ouverture des salles est pour l'instant programmée au 13 avril.


En restant à votre disposition.


Bien à vous,


L'équipe de la FNCF

 




Alerte mail FNCF du 27 mars 2020
 

Chers adhérents,

Comme nous le faisons quotidiennement depuis le 27 février, nous revenons vers vous pour vous tenir informés des derniers développements liés au sujet du coronavirus.


- La Fédération lance le hashtag #oniratousaucinema :

Vous êtes déjà prêts de 400 à suivre notre page Entracte seulement trois jours après sa création !

Rappelons que cette page Facebook de partage des publications des cinémas a été pensée comme une boîte à idées à l’usage des exploitants, vous permettant de maintenir le lien avec vos spectateurs en animant vos réseaux sociaux durant cette période de fermeture.

Alimentée en permanence et 7 jours sur 7, elle est déjà très riche des multiples initiatives des salles de toute la France. Aussi n’hésitez pas à la suivre dès maintenant et à y puiser des idées.

Nous avons de plus créé aujourd’hui un hashtag spécial #oniratousaucinema que nous vous invitons à insérer à toutes vos publications sur les réseaux sociaux. Nous posterons tous les jours sur Entracte des publications reprenant ce hashtag afin que vous puissiez les repartager sur vos pages.


- Challenge Première :

Le magazine Première propose à tous ses lecteurs et à tous les spectateurs un challenge, et invite les salles à s’y associer.

Le principe ?

Les spectateurs recréent une scène culte chez eux et la postent sur les réseaux sociaux avec le hashtag adéquat #faistonremake. Les vidéos qui recevront le plus de likes seront sélectionnées en vue d’une diffusion sur grand écran lors d’une séance spéciale programmée avec les cinémas partenaires dès la réouverture des salles de cinémas (date à définir, évidemment).

Pour plus de renseignements, cliquez sur ce lien.


- Mesures sociales :

Nous vous rappelons que les informations mises à disposition sur le site de la Fédération ont été mises à jour à la suite de l'entrée en vigueur du décret réformant le dispositif d'activité partielle et des différentes ordonnances impactant le droit du travail (en matière de congés payés, jours de repos, indemnité complémentaire, intéressement et participation).

Pour retrouver l'ensemble de ces mises à jour, nous vous invitons à consulter les différentes rubriques accessibles sur les liens suivants :


Nous continuerons à mettre à jour régulièrement ces informations en fonction des actualités à venir.

Si vous rencontrez des difficultés dans la mise en œuvre des mesures gouvernementales et du CNC, faites-le nous savoir et nous ferons remonter vos demandes aux personnes ou aux administrations en charge de ces dossiers.


- Erratum - Convention avec le CNC pour certains bénéficiaires du soutien Art et essai :

Nous vous indiquions hier que le CNC avait adressé une convention d’aide encadrant la mise en œuvre de l’aide qui leur a été attribuée dans le cadre du classement Art et essai cette année.

Cette convention ne s’adresse qu’à ceux d’entre vous qui dépassent un montant d’aide de 23 000 euros, les aides d’un montant inférieur ne nécessitent pas la signature d’une convention.

A titre de rappel, cette convention doit être retournée au CNC complétée, parafée et signée, avec le cachet de la structure bénéficiaire de l’aide, par mail uniquement à dorothee.duval@cnc.fr copie à corentin.bichet@cnc.fr.

Si le renvoi de cette convention par mail n’est pas possible, les salles peuvent dans un premier temps adresser un mail exprimant l’accord sur la convention proposée, en mettant la convention non signée en pièce jointe.

Le CNC vous prie d’indiquer dans ce mail les éléments suivants :

« J’exprime par le présent mail mon accord avec l’ensemble des termes de la convention proposée en pièce jointe entre le CNC et la structure que je représente. Je m’engage à faire parvenir au CNC dès que possible cette convention complétée et signée par mes soins.
Nom du signataire (représentant de la structure bénéficiaire de l’aide)
Qualité
Nom de la structure bénéficiaire de l’aide
Adresse de la structure »


- Situation internationale des cinémas :

L’UNIC (Union internationale des cinémas) regroupe les associations (dont la FNCF) et des entreprises représentant 42 000 écrans dans 38 pays en Europe. Elle représente les salles de cinéma de notre continent auprès de l’Union européenne et de nos interlocuteurs internationaux. L’équipe de l’UNIC nous propose désormais un focus régulier sur la situation des salles de cinémas dans les différents pays d’Europe. Ce tour d’horizon continue ce soir avec les Etats-Unis.

En 2019, les Etats-Unis comptent 41 172 écrans pour 5869 cinémas.

La fermeture des salles est survenue plus tard qu'en Europe alors que le virus progressait tout d'abord sur le Vieux Continent. Avant même la fermeture officielle des salles, d'abord dans certaines villes (Los Angeles et New York plus particulièrement) puis sur l'ensemble du territoire, le box-office et les entrées ont souffert d'une baisse drastique, due aux mesures locales de distanciation sociale et à un public nerveux. Les différents Etats ont ensuite annoncé que les lieux publics devaient fermer, menant à la fermeture complète des salles américaines à partir du 18 mars.

Le NATO, la Fédération américaine, a travaillé d'arrache-pied pour qu'un plan de soutien (non sectoriel) soit adopté par les autorités américaines, généralement opposées à ce genre de mesures. Mercredi 25 mars, le Sénat et la Maison Blanche ont conclu un accord pour un Stimulus Package d'un montant de 2 trilliards de dollars. Cet accord - qui doit encore être approuvé formellement par la Chambre des représentants - contient un certain nombre de mesures qui viendront soutenir les salles de cinéma américaines dont un fonds de garantie pour les prêts bancaires de 454 milliards de dollars, des déductions d'impôts et des conditions plus favorables pour aider les salariés au chômage. Les salles de cinéma emploient environ 150 000 personnes aux Etats-Unis.

De façon anecdotique, les cinémas drive-in aux Etats Unis ont enregistré une hausse de fréquentation.



En restant à votre disposition.


Bien à vous,



L'équipe de la FNCF
 



Pour accéder aux alertes mail précédentes, cliquez sur ce lien.



 

COPYRIGHT FÉDÉRATION NATIONALE DES CINÉMAS FRANÇAIS | MENTIONS LÉGALES | CONCEPTION : PALINDROME